top of page

Que penser du 1er Conseil municipal : prélude à la suite du mandat ou résidu de campagne ?

Dernière mise à jour : 28 juin 2021

Jean-Luc Germain, sacré maire de Fericy par le premier conseil municipal de la nouvelle mandature, vantait durant la campagne électorale ses compétences et sa longue expérience de conseiller municipal. Mais c'est comme pour l'amour : sans preuve, il n'existe pas vraiment. Et les preuves, elles n'étaient pas flagrantes vendredi soir !

Triste séance ce vendredi à la salle des fêtes (sic). On pensait les gants de boxe remisés pour les 6 prochaines années. Que nenni mes bons amis...

Le nouveau Conseil municipal a joué une sorte de remake du film "Raison et Sentiments" d'Ang Lee, mais dans une version "Aigreur et Ressentiments". La séance était confuse et l'ambiance lourde. Le maire désigna ses nouveaux adjoints : M. Despots, 1er adjoint, Mme Bourges, 2e adjointe, Mme Djorjevic, 3e adjointe, M. Hameon, 4e adjoint.

Déception ! Aucune fonction d'adjoint proposée aux quatre conseillers municipaux de la liste "J'aime Féricy" ? On aurait pu caresser l'espoir qu'une place d'adjoint.e soit proposée à un.e conseiller.e de la liste J'aime Féricy, en guise de trêve des confiseurs. Ce ne fut pas le cas et c'est un signal. Il ne faudrait pas que cette mandature démarre en mode "Vae victis". Nos amis de "J'aime Féricy" proposaient pourtant un vivier de compétences bien sympathiques sans compter le fait qu'ils représentaient une portion non négligeable des votants de notre sympathique petit village ! Vous me direz, il reste les Commissions. Certes, certes...


Bref, il n'y aura pas de séminaire d'intégration cette année ! Pourtant, on a un peu de mal à imaginer qu'il puisse y avoir une majorité et une opposition, dans un aussi petit village qui cherche surtout à défendre son bien-vivre-ensemble.


Il est prévu une prochaine réunion en off pour discuter. Gageons que ce sera dans l'intelligence et l'intérêt général.

En tout cas, s'il fallait donner une feuille de route à ce blog, elle est toute trouvée : veiller à ce que la charte de l'élu soit appliquée. Elle invite l'élu local à exercer sa fonction avec impartialité et dignité. Qu'il poursuit le seul intérêt général à l'exclusion de tout intérêt qui lui soit personnel, qu'il veille à prévenir et faire cesser tout conflit d'intérêt... Il n’y a pas de mention inutile à barrer, toutes ces recommandations doivent s’appliquer à l’action quotidienne.




64 vues0 commentaire

Comments


Commenting has been turned off.
Post: Blog2_Post
bottom of page