top of page

Quinconces : l'entrée des artistes c'est ici !

Dernière mise à jour : 28 juin 2021


Dans la meilleure tradition féricienne, les Quinconces ont fêté hier soir leur premier café-évènement !  Et nous, on l'a fêté avec eux. En toute objectivité, ce que nul n'oserait contester, je dirais qu'il y avait au moins une centaine de personnes à 20h le soir, et jusqu'à la fermeture. Dans la nuit étoilée, la belle voix rocailleuse d'Henri Padovani égrenait les standards du blues américain. Le miracle de l'éphémère, c'est d’avoir l'illusion que tout cela existait hier et existera demain. Sous la bienveillante protection de Saint Osmane, on rigolait et on chantait autour de petites tables rondes ou carrées, mais sans se taper dans le dos because le Covid. Hier soir, seule la bonne humeur avait le droit d'être contagieuse.

Bref, pour une première, quelle maestria ! Bravo aux animatrices ! Créer de l'éphémère s'apparente à de la magie. Et même si la météo fut taquine et envoya une ondée assez carabinée, même si la fête s'est étrangement terminée à 21h 00 avec extinction brutale des feux, hier soir, nous avons eu droit à un joli tour de magie. Oublié l'isolement du confinement, oubliés ces derniers mois de tension, nous avons passé un bon moment, et avec ceux qui avaient encore du peps, nous avons fini la soirée au Arlem’ Studio ou se déroulait un jam de jazz autour du saxo envoutant de Yoann Hameon. Le Arlem’, c’est Nicolas Condette qui l’a créé, encore un gars de chez nous ! Quand je vous dis qu'à Féricy, on a le sens de la fête !



155 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


コメント機能がオフになっています。
Post: Blog2_Post
bottom of page